Inhalation huile essentielle : la méthode rapide pour se soigner. Bien-être

L’inhalation est une technique pour utiliser des huiles essentielles par la voie respiratoire. Avec une action rapide, cette méthode est surtout utilisée pour les maladies ORL.

Vous ne savez pas comment faire pour inhaler des huiles essentielles ? Je vous explique tout dans cet article et je vous donne quelques exemples d’utilisation des huiles essentielles de cette façon-là.

Comment j’ai découvert l’inhalation d’huile essentielle.

Il y a plus de 8 ans, j’ai découvert les huiles essentielles alors que je cherchais une solution pour soigner mes sinusites récurrentes. Toutes les années, à l’approche de l’hiver, j’enchainais coup sur coup nez bouché, mal de tête et fatigue.

En me documentant sur le sujet, j’ai commencé à utiliser l’huile essentielle d’eucalyptus radié en friction sur les sinus puis en inhalation. Résultat : nez débouché rapidement et fin des maux de tête. Super pour un début !

Je ne le savais pas à l’époque, mais c’était pour moi le début
d’une grande aventure et d’une nouvelle passion :
l’aromathérapie.

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir comment faire une
inhalation d’huile essentielle. Vous allez voir que c’est très
simple. Voici les explications.

inhalation huile essentielle

Comment faire une inhalation humide d’huile essentielle ?

Comme je vous l’ai dit en peu plus haut, les inhalations sont surtout utilisées pour lutter contre certaines maladies ORL.

Voici comment procéder si vous n’êtes pas équipé d’un inhalateur
électrique.

Pour faire une inhalation humide d’huile essentielle, 3 étapes sont
nécessaires :

Étape 1 :

Chauffez de l’eau minérale dans une casserole.

Étape 2

Une fois frémissante, mettez l’eau dans un bol posé à plat sur la
table et ajoutez quelques gouttes (4 à 6 pas plus) d’huile
essentielle dans le bol.

Étape 3

Mettez une serviette sur votre tête, fermez les yeux et retirez vos
lunettes ou lentilles si vous en avez. Baissez-vous pour inhaler les
vapeurs produits pendant une dizaine de minutes.

En cas de gêne, arrêtez l’inhalation.

Les huiles essentielles vont ainsi pénétrer très rapidement par les voies respiratoires et passer dans la circulation sanguine. Elles vont ainsi agir rapidement.

Découvrez aussi comment réaliser une inhalation sèche d’huile essentielle avec des sticks inhalateur.

S’équiper d’un inhalateur électrique ?

Pour rendre encore plus facile l’inhalation des huiles essentielles,
vous pouvez vous équiper d’un inhalateur électrique. Cela peut être
intéressant si vous faites assez régulièrement des inhalations.

J’utilise un inhalateur électrique depuis plus d’un an et j’en suis
très satisfait. Pour l’utiliser, il vous suffit de remplir le
réservoir d’eau, d’y ajouter les quelques gouttes d’huile
essentielle dont vous avez besoin et d’appuyer sur ON.

Quelles huiles en inhalation ?

Je vous recommande les huiles essentielles qui vont agir sur la
sphère ORL.

Eucalyptus radié : Je vous ai déjà parlé de l’eucalyptus radié pour la sinusite. 5 à 6 gouttes en inhalation permettent de déboucher le nez et contribuent efficacement à soigner la sinusite ou le rhume.

Ravintsara : Une goutte sur un comprimé neutre ou en diffusion dans l’air ou inhalation dans l’eau chaude, elle est particulièrement indiquée pour le rhume et le nez bouché.

Vous pouvez aussi inhaler plusieurs huiles essentielles en même temps. On appelle cela des synergies. Voici une recette que vous pourriez utiliser pour soigner un rhume :

Vous pouvez aussi trouver dans le commerce des capsules d’inhalation prêtes à l’emploi.

Pranarôm propose une capsule constituée d’huiles essentielles de ravintsara, d’eucalyptus globuleux, de tea tree (arbre à thé), de palmarosa, de menthe poivrée et d’eucalyptus mentholé.

À tester, cela doit être vraiment efficace pour toutes les maladies ORL vue la composition.

Puressentiel propose un mélange de 8 huiles essentielles aux vertus assainissantes, purifiantes et apaisantes, pour apporter confort et bien-être.

Précautions à prendre pour l’inhalation des huiles essentielles

Attention ! Certaines huiles essentielles ne peuvent pas être
utilisées en inhalation : celles à base de phénol (cannelle de
Ceylan, cannelle de Chine, clou de girofle, thym thymol…) et aussi
origan compact, menthe poivrée (sauf dans un mélange), litsée
citronnée, lemongrass, eucalyptus citronné…

Veillez aussi à respecter les conditions d’utilisation des huiles
essentielles que vous allez utiliser en inhalation. De très
nombreuses huiles essentielles sont déconseillées pour les femmes
enceintes ou allaitantes.

Vous avez aimé cet article ? Vous aimeriez en savoir plus sur les huiles essentielles ? Recevez mes 5 livrets et mes fiches pratiques OFFERTS. Cliquez ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *